Sur la route … du véganisme : Introduction

Accompagnement musical proposé : La fin du monde – Juniore

Accompagnement gustatif proposé : Brioche végane

Mouvement en poupe, mode éphémère, conviction profonde, peu importe la manière dont est défini le véganisme, le fait est qu’il fait parler de lui.
Avant d’attaquer ce sujet directement, j’ai pensé nécessaire une très rapide introduction, principalement pour justifier par avance mes choix en matière d’articles ainsi que présenter mon parcours en quelques mots.

Je me considère comme végane depuis un an environ, néanmoins je suis végétalienne depuis fin 2013, soit quatre ans désormais.
J’ai arrêté la viande le 1er Mai 2013 puis le reste des produits animaux d’un coup, six mois plus tard. L’anti-spécisme n’a pas du tout fait parti de mes motivations pour cesser de consommer des animaux, il est venu plus tard, en devenant végane … On peut parfois agir avant de véritablement réfléchir finalement !
Contrairement à ce que beaucoup laissent entendre, je ne connais que très peu de véganes purement citadin.e.s, ne connaissant rien aux animaux : celles et ceux que je côtoie/lis ont souvent vécu à la campagne et c’est justement parce qu’iels connaissent les animaux qu’iels ne veulent plus les utiliser.  Pour ma part, j’ai toujours vécu entourée d’animaux (chats, chiens, chevaux), j’ai travaillé dans une écurie, ait participé à la vie agricole, fait des études d’agriculture puis d’écologie et suis désormais ouvrière paysagiste. Rapide esquisse afin que l’on évite la caricature de la citadine bobo qui ne sait reconnaître un Shire d’un Percheron ou n’a jamais nettoyé de poulailler.

Concernant les articles à suivre.
Il me semble qu’il existe suffisamment de recettes, de blog, de livres sur le sujet pour éviter de devoir parler ici de toutes les possibilités végétales en matière de cuisine végane. De plus, en début de chaque article, et ce depuis le commencement, vous avez une recette en lien avec le végétalisme ; en visitant ensuite le blog en question, vous aurez une multitude de choix très rapidement accessible. Il n’y aura donc pas d’article consacré au changement alimentation omnivore-végétale.

L’attention se portera plutôt sur l’anti-spécisme, sur la façon de considérer les animaux, sur les premiers véganes de l’histoire (Pythagore était-il végane ?) …. Mais aussi sur la manière de parler de véganisme autour de soi, faut-il opter pour la violence pour défendre des convictions et, à notre avis, profondément justes, ou mieux vaut-il privilégier un dialogue amical quitte à rester dans un mouvement lent voire mou ?

Je consacrerai également un article aux arguments contre les véganes, qu’ils soient volontairement provocateurs (le cri de la carotte …) ou soulevant de réelles questions (comment gérer l’alimentation des animaux « de compagnie » carnivores ?). N’hésitez surtout pas à m’en proposer !

Seront également présents des témoignages de personnes devenues végéta*iennes ou véganes, en cours de transition ou bien ne souhaitant pas aller plus loin. Un dialogue s’engagera ainsi autour du véganisme, en tirant profit des diverses expériences de chacun.e.

Le véganisme étant un sujet me tenant à coeur, il est fort probable que cette introduction soit enrichie au fur et à mesure des semaines, au fil des idées qui me sembleront suffisamment judicieuses pour tenter un article dessus.

A Samedi pour le premier volet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *