Un moteur de recherche éthique – Ecosia

Accompagnement musical proposé : Aux arbres citoyens – Yannick Noah
Accompagnement gustatif proposé : Salade composé – Au Vert avec Lili

Ce n’est pas un pavé dans la mare mais beaucoup d’entre nous l’ignorent encore : chacune de nos actions sur Internet a un coût énergétique et donc écologique, chacun de nos clics, de nos mails, le Cloud (…) sont stockés dans de grands centres de données (ou DATA Centers), qu’ils faut refroidir en permanence et qui participent à la pollution. Si supprimer régulièrement ses mails, vider caches et corbeilles sont des actes utiles, il est possible d’aller plus loin en changeant de moteur de recherche.

En l’occurrence, comme l’a clairement spoilié mon titre, nous allons parler d’Ecosia.

Page d’accueil de Ecosia

Ecosia est un moteur de recherche qui se revendique comme éthique, avec un bilan carbone de zéro émission et qui soutient la reforestation via plusieurs associations locales.

Concrètement, comment ça marche ?
J’ai souvent beaucoup de mal avec les grandes idées lumineuses puisque j’ai toujours peur de me heurter à du beau greenwashing.
Ici, rien de tel : l’argent des publicités présentes sur le sites est reversé à 80% à des organisations de reforestations, au Pérou, à Madagascar, au Burkina Faso ainsi qu’en Indonésie. « Le principe est très simple, encore fallait-il y penser » comme dirait Grand Corps Malade ; au lieu d’enrichir des entreprises capitalistes déjà trop riches, Ecosia permet de planter des arbres là où la déforestation est critique, en s’implantant directement sur le terrain.

Ecosia à Madagascar, par le biais de The Eden Projects
Source : Ecosia

Voici la liste de leurs partenaires :
– The Friends of Usambara Society  (Tanzanie)
Guunung Saran Lester Foundation (Indonésie)
– PUR Projet (Pérou)
– The Eden Projects (Madagascar)
– Ondernemers Zonder Grenzen (OZG) (Burkina Faso)

Il me semble qu’il est particulièrement intéressant d’oeuvrer pour soutenir des causes qui fonctionnent déjà bien plutôt que de créer une multitudes d’ONG avec peu de moyens financiers : en leur apportant chaque mois de l’argent, Ecosia leur permet de continuer leurs tâches avec succès.

Rapport de la distribution en Août 2017
Source : Ecosia

Puisque j’avais quelques questions qui n’étaient pas traitées par le biais de leur site, je les ai contacté par mail le 22 Octobre et j’ai eu le plaisir de recevoir une réponse personnalisée moins de deux semaines plus tard.
Je m’étais intéressée aux suivis de plantation ; en effet, de par mon métier de jardinière, je sais combien le suivi de plantation est important, encore plus que la plantation elle-même, suivant les conditions météorologiques. J’ai été rassurée en apprenant que leurs partenariats s’établissaient sur plusieurs années afin de ne pas abandonner un site nouvellement planté à lui-même. Leurs contrats sont également renouvelables dans ce but-là.
J’avais également lu qu’il y avait deux actionnaires, auxquels n’étaient reversés aucun bénéfice, mais je n’avais pas trouvé leur nom. En réalité, il s’agit des deux fondateurs : Christian Kroll et Tim Schumacher. Encore une facette qui me rassure puisque leur probité est assurée !

Pour pouvoir utiliser ce moteur de recherche en toute tranquillité et en sachant où va l’argent que nous générons par nos recherches, Ecosia s’engage à publier chaque mois un rapport précis sur l’utilisation de ses revenus. Cela nous permet, à nous utilisateurs.trices de pouvoir être rassuré.e.s sur la façon dont sont gérés les revenus et d’être certain.e.s de la bonne gestion de ceux-là.

Rapport de Juillet 2017 
Source : Ecosia.dropmark

En recherchant des témoignages sur Internet, on ne tombe quasiment que sur des retours positifs. Néanmoins, un léger reproche revient presque tout le temps : les recherches sont moins rapides et moins larges. J’ai tenté pour ma part plusieurs recherches similaires et si je n’ai pas constaté de différences dans la rapidité de recherche, j’ai pu y voir des différences dans la pertinence des entrées. Néanmoins, neuf fois sur dix, dès la première page, Google et Ecosia envoient les mêmes entrées bien qu’elles ne soient pas toujours dans le même ordre. Après plusieurs semaines d’utilisations sur mon ordinateur et sur mon smartphone, je peux affirmer que je n’y vois aucune différence.

En somme, pour les personnes soucieuses de leur impact écologiques mais ne souhaitant pour autant perdre le côté pratique et éducatif de Internet, Ecosia est l’une des meilleures alternatives possibles. D’autres moteurs, à l’instar de Lilo permettent également de diminuer l’impact écologique de nos actions sur Internet mais je ne m’y suis pas penchée, ayant plus de retours négatifs que venant d’Ecosia.

Je recommande vivement à tout le monde de prendre le temps d’au moins tester ce moteur de recherche, chacun de nos actes étant importants dans la lutte pour la préservation de notre planète … !

Ecosia en Tanzanie, par l’association Friends of the Usumbara Society
Source : Ecosia

 

2 réponses sur “Un moteur de recherche éthique – Ecosia”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *